De magnifiques paysages vous attendent en camping

Vous sentez-vous souvent à bout de souffle ? L’énergie et le moral à plat… du mal à décrocher du rythme effréné de la vie ?! Respirez un bon coup… le camping en nature pourrait vous permettre de vous arrêter, de reconnecter avec vos besoins de base, de vous libérer du stress et de la tension quotidienne et enfin vous ressourcer.  Je vous partage mon expérience antistress par excellence!

Le camping, ce n’est pas toujours en nature ça?!

Les feux de camp: un grand plaisir des sorties en camping
Source : Collection personnelle | Août 2020 | Sépaq Frontenac

Vous avez bien raison, le camping, c’est toujours dehors, donc en nature ! Mais attention, je vous parle d’arbres, de petits animaux, de lacs et de sentiers de randonnée ici.  Oubliez les terrains de camping surpeuplés, remplis d’activités s’apparentant plus à un parc d’attractions ou à un tout-inclus ! À l’inverse, le camping en nature est axé sur le fait de profiter de l’extérieur, de pouvoir contempler et admirer l’environnement dans toute sa splendeur… et des endroits merveilleux comme ceux-là, notre beau Québec en est rempli.

En effet, que ce soit à travers le réseau Sépaq ou autre, vous pouvez vous attendre à des emplacements espacés les uns des autres, avec des vues différentes selon l’endroit, mais tous assurant intimité et détente. Bien aménagés, ils comprennent un rond à feu avec une grille de cuisson et permettent d’admirer la nature en toute quiétude. Avec très peu ou pas de services (eau, électricité), on se doit de reconnecter avec notre scout intérieur et faire bon usage de notre débrouillardise. En fait, le ressourcement provient en grande partie de l’énergie déployée à simplement satisfaire les besoins de base. En camping, pas de superflu! L’activité principale des journées tourne autour de la préparation des repas, de l’approvisionnement en eau… la SIMPLICITÉ !

Comment ça peut être antistress, la survie en forêt?!

Se réchauffer auprès d'un bon feu, après une journée de pluie : pur bonheur!
Source : Collection personnelle | Août 2020 | Sépaq Frontenac

Bon, j’avoue que de quitter notre confort et nos commodités peut faire peur… mais vous souvenez-vous de la dernière fois où vous n’avez eu rien d’autre à faire que de vous concentrer sur l’essentiel, le tout dehors, à l’air pur ?

  • Cuisiner en plein air
  • Faire un beau feu
  • Jouer aux cartes
  • S’assurer que l’on reste au sec en cas de pluie
  • Prendre une grande marche pour aller au bloc sanitaire
  • Prévoir l’approvisionnement en eau et en bois

Chaque action simple du quotidien prend une tout autre signification en camping. Tous ces gestes, effectués en nature, au grand air, ont vraiment un effet apaisant sur le mental. Pendant que vos mains sont occupées à accomplir les gestes et que vous coordonnez le tout, vous n’avez pas le temps de penser au travail, aux soucis, aux problèmes. Cette distance que vous mettez entre vous et le « monde réel » vous permettra fort probablement de décrocher, sans même que vous n’ayez à y penser. Pas de télé, d’internet, de distractions… ÊTRE et profiter de ces instants bienfaiteurs. Se retrouver, respirer un grand bol d’air frais, reconnecter avec soi-même, mais aussi avec les êtres chers qui nous accompagnent. Passer une journée à observer la pluie tomber, avec rien d’autre à penser que le prochain repas… c’est fou comme c’est énergisant ! Rien à voir avec le survivalisme, il s’agit simplement de profiter de l’instant présent et de la nature qui nous entoure!

L’organisation, essentielle pour bien profiter de la nature !

Être bien organisé, ça commence par avoir le bon équipement adapté à nos besoins
Source : Collection personnelle | Août 2020 | Sépaq Frontenac

Évidemment, une telle évasion en nature, ça se planifie, ça s’organise. Selon votre tolérance à l’inconfort et aux imprévus, vous devrez faire un minimum de préparation préalable si vous voulez profiter pleinement de votre séjour de camping. Imaginez vous retrouver sous la pluie, sans abri et avec une tente qui n’est pas étanche… peut-être pas le rêve et la détente souhaités !!! Pensez-y… sans eau, sans électricité, sans toit, vous devrez vous procurer un équipement de base, mais l’investissement en vaut le coût, car ces essentiels vous serviront de nombreuses années.

Avant de partir en peur et de faire une razzia dans le rayon du camping de votre magasin favori, n’oubliez pas de considérer vos besoins, d’une part, mais aussi l’espace de chargement dont vous disposez. Si vous êtes deux personnes, pas besoin d’une tente pour huit, car en plus d’occuper trop d’espace, elle sera difficile à « chauffer » s’il fait plus froid (expérience vécue !). Aussi, vous ne voulez pas avoir à vous louer une remorque pour transporter votre matériel trop volumineux… donc on pense besoins et espace disponible. À moins de vouloir sombrer à l’opposé du séjour relaxant en nature, on vise moins, mais mieux !

Prévoir un abri moustiquaire est également très judicieux afin de profiter pleinement de votre séjour de camping en nature. En effet, il vous épargnera peut-être quelques piqûres d’insectes, mais il sera également un incontournable en cas de pluie (cuisiner au sec est toujours gagnant !). Cet endroit deviendra assurément le camp de base de votre emplacement. 

Qu’est-ce qu’on mange en camping ?

La planification des repas en camping est essentielle
Source : Collection personnelle | Août 2020 | Sépaq Frontenac

Cette question qu’on entend trop souvent reviendra assurément en camping ! Mais ce qui sera génial, c’est que vous aurez planifié vos repas ! Moins de casse-tête pour vous et plus de temps pour profiter, on aime ça !   Comme l’espace de votre glacière est limité, vous devrez être stratégique et penser simplicité et conservation. Aussi, prévoyez des collations en quantité suffisante, le plein air creuse l’appétit ! Voici mes suggestions gagnantes qui ont fait leurs preuves :

Collations

  • Galettes de riz
  • Crudités
  • Barres tendres
  • Fruits
  • Noix
  • Fromages

Repas

  • Fondue (oui, oui, délicieux et simple à préparer, en plus d’assurer une belle soirée à manger tranquillement, en jasant avec vos proches!)
  • Pâtes (congelez votre sauce, elle servira de bloc de glace dans la glacière et dégèlera tranquillement)
  • Soupe (avec vos restes de fondue… délicieux !)
  • Fromages, pain, charcuteries
  • Salade César (un incontournable : laitue lavée à l’avance, bacon précuit, mayo préparée à la maison et en quelques instants, vous aurez une belle grosse salade copieuse)
  • Saucisses
  • Tout ce qui se cuit sur le feu: les papillotes, les viandes qu’on peut mettre dans une poêle en fonte (miam !)

Amusez-vous à réinventer certains repas en version camping… c’est toujours meilleur quand on n’est pas à la maison, de toute façon !

Le camping : une expérience en nature à vivre !

Évidemment, je ne peux vous promettre que vous ressentirez tous ces bienfaits, mais c’est franchement une expérience à vivre ! Que vous soyez du genre technobranché, plein air sportif ou pas de genre particulier (ça c’est moi!), vous pourrez certainement trouver votre compte en camping. C’est une activité en nature accessible, peu coûteuse une fois qu’on est équipé et idéale pour décrocher du quotidien et des équipements électroniques. Vous ressentirez fort probablement une reconnexion avec vous-même et vos proches, en plus de vous sentir revigoré et ressourcé.

Bien sûr, vous aurez le cœur rempli de gratitude envers les équipements modernes de vos maisons à votre retour, mais la tête remplie des doux instants de sérénité que vous viendrez de vivre.   Sans même vous être aperçu du processus, vous vous sentirez plus léger et débarrassé, du moins momentanément, des soucis et du stress qui vous habitaient. Gardez en tête de vous amuser et de ne pas vous mettre la pression de vivre un séjour parfait, ça ne se peut pas ! Je vous souhaite sincèrement: bon camping !

Bonus

Afin de faciliter la préparation et l’organisation de votre séjour, je vous offre deux listes à cocher, que vous pouvez imprimer. Je les ai peaufinées au fil des ans et elles me permettent de ne rien oublier lors de chaque sortie en camping!

Mot de la fin (!)

Le camping, ce n’est vraiment pas votre truc?  Peut-être que mon séjour gourmand à Québec vous enchantera davantage, qui sait?! 😉 

Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *